AMÉLIOREZ VOTRE SANTÉ MENTALE ET PORTEZ VOUS MIEUX !

Durant une semaine, du 3-10 octobre 2021, le Cap a été gratifié d’une initiative sur la santé mentale, autour du thème : ‘’dwa, byennèt ak sante mantal moun ‘’. Une programmation bien enrichie sous la directive du psychologue vedette du Sant Sante Mantal Mòn Pele : Guesly Michel, psychologue communautaire et gestionnaire culturel, notre équipe l’a reçu pour un entretien exclusif et les propos ont été recueillis par Brooz SAINTIL.

Le <<Sant Sante Mantal Mòn Pele>>  a lancé une semaine sur la santé mentale, parlez-nous de cette initiative?

La semaine de sensibilisation sur la santé mentale est une initiative de « Sant sante mantal Mòn Pele« . Elle consistait à attirer l’attention des haïtiens sur l’importance de la santé mentale dans un  pays comme Haïti. Pour cette semaine, on a eu comme thème«  Dwa, byennet ak sante mantal moun« .  Avec 4 conférences, 1 atelier pratique et deux jours pour des consultations et des activités parapsychologiques. La première conférence, c’était sur la santé mentale des personnes victimes, puis une autre sur le droit de la santé mentale des professionnels de la santé. Ensuite, il a eu une présentation pratique sur la sylvothérapie, où nous avons insisté sur le bien-fondé des plantes médicinales. Puis un atelier pratique d’art-thérapie, avec 20 personnes, chacune atteinte d’un traumatisme différent. Vendredi et samedi, c’était pour les consultations. Aujourd’hui dimanche on a eu une activité spirituelle, histoire de manifester de la gratitude à Dieu.

  • Pour un pays à forte tendance superstitieuse comme Haïti, quelle est la portée d’une telle initiative ?

Premièrement, cela réduit le gaspillage économique. On est dans un pays superstitieux et les gens gaspillent leur argent presque pour rien. On a un problème scientifique normal et on pense que c’est un problème mystique alors on va trouver soit un hougan, un franc-maçon, un pentecôtiste. On vend voitures, animaux et autres pour des soins… c’est un grand gaspillage.

Deuxièmement, c’est d’attirer l’attention des gens sur les soins de santé mentale qui existent en Haïti. Le soin physique, il est très clair que l’on sait où  les trouver.  Mais pas les soins mentaux. Donc cela permet de dire aux personnes, qu’il y a un endroit pour se procurer les soins mentaux.

Aussi on considère cette semaine comme une semence. On a semé et déjà nous en attendons les fruits.

  • Comment cette initiative est-elle reçue ?

Comme initiative innovante, tout le monde a reçu ça comme nécessaire et urgente. Parce que les gens souffrent des évènements comme « peyi lòk« , la peur de la Covid-19, le kidnapping, la misère, l’insécurité. On est en train de souffrir mentalement, alors une telle initiative permet de souffler un peu. C’est un souffle d’espoir et de soulagement. Concernant l’accueil, il n’y a rien à reprocher.

  • Quelles étaient vos attentes par rapport à l’activité ?

C’était d’avoir une bonne quantité de personnes touchées sur la question de  la santé mentale. Pour cette semaine, 400 personnes ont été touchées et sur les réseaux plus de 10 000 environ.

  • Sur les mots : Santé – Lumière – Energie – magie – Bien-être, Me Guesly fait le lien.

Santé. C’est un état de bien-être qui inclut beaucoup d’acteurs et de professions. Pour être en bonne santé : il faut savoir bien manger, il faut faire des exercices physiques. C’est tout un ensemble. La santé n’est pas une absence de maladies. En Haïti, on en fait une  approche centrée sur la maladie que ce soit pour les hôpitaux ou le ministre de la santé publique lui-même. Pour moi, ce devrait être une approche centrée sur la santé, le bien-être.

Lumière. Ça éclaire, ça m’ouvre les yeux, ça m’épargne du danger. D’ailleurs, j’aime un mélange lumière et chemin. Dès que je vois lumière, je vois chemin.

Energie. C’est tout. D’ailleurs pour bien expliquer l’âme, (le mentale) je parle toujours d’énergie, une énergie sans pareille. Pour expliquer cette énergie je peux ajouter quelques notions comme amour (une énergie terrible), foi, maitrise de soi, altruisme, respect de l` ; autre. Pour bien fonctionner, nous avons besoin d’énergie et elle n’est autre que l’énergie mentale.

Magie. Premier aspect. Ce que je ne comprends pas, ce que je n’arrive pas à saisir, ce qui nous émerveille en quelque sorte. Un autre aspect, je peux dire que je possède, la magie.

Bien-être. C’est une belle expression. Pour moi, c’est plutôt une sensation. Ce n’est pas toujours visible à l’ œil nu, c’est donc de l’ordre du ressenti. C’est l’une des meilleures choses qui puissent arriver à quelqu’un, se sentir bien.

  • Par rapport à l’incitatif dans le flyer, quel est le message que vous laissez pour ceux qui ont besoin d’améliorer leur santé mentale ?

C’est de leur dire, qu’ils accordent trop d’importance à leur corps et qu’il faut penser aussi au mental. Sils tiennent vraiment à leur corps, ils doivent chercher ce que c’est que le mental et son impact sur le corps. C’est ma conviction, si je prends soin de mon mental m’ap briye.

Afin de parvenir à cette unité, un corps sain dans un esprit sain, il est important de ne pas soigner que le corps mais de donner sa part de soin au mental qui est source de vitalité et d’énergie. S’il est vrai que soigner l’esprit implique la guérison du corps, alors autant  commencer à prendre soin de son mental. Et par là, devenir magique et cosmique. Donc améliorons notre mental et portons-nous mieux.

#sakapfetokap #okap #caphaitien #ayiti #santemantal #haiti #mentalhealth #mental #people #culture #aide #faith #hope #art #passion #psychology #healthcare

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s