SEMAINE DE LA PROTECTION CIVILE AU PARC INDUSTRIEL DE CARACOL (PIC)  

Du 2 au 6 mai 2022, le Parc Industriel de Caracol, via sa direction de Sécurité Civile et des Secours, a organisé de multiples activités pour commémorer les 180 ans du terrible séisme de 1842, qui a ravagé le Nord d’Haïti ; ainsi que la célébration de la journée internationale (4 mai) des sapeurs-pompiers.

Exercices de simulation, formation, conférence, sensibilisation sont les principales activités développées au cours de cette semaine. Environ 4000 employés du Parc Industriel ont pris part aux différents exercices de simulation, qui furent précédés de diffusion de messages de sensibilisation sur les aires de travail du parc. Les sapeurs-pompiers ne furent pas négligés pour la célébration de la journée internationale mais, aussi pour le rôle combien important que ces soldats du feu doivent jouer dans la communauté au quotidien.

7 mai 1842 – 7 mai 2022, 180 ans plus tard, depuis qu’un séisme de magnitude 8 sur l’échelle de Richter a décimé la partie Nord d’Haïti ; séisme qui a été suivi d’un tsunami destructeur, le bilan était lourd pour l’époque et ça le reste aujourd’hui encore. La ville du Cap a perdu la moitié de sa population au lendemain de ces tragédies, les maisons et les places-fortes n’ont pas tenu. Les vestiges de cet évènement restent vivants dans nos mémoires rien qu’à regarder le Palais Sans-Souci.  

L’heure est donc à la commémoration, car nous ne devons aucunement oublier ces évènements, aussi tristes, soient-ils, nous nous devons de les remémorer et nous préparer au mieux pour l’avenir. C’est empreint de cette logique que la Direction de la Sécurité Civile et des Secours, qui coordonne les activités de Gestion des Risques et Désastres dans le Parc Industriel de Caracol, a décidé d’organiser une semaine d’activité, du 2 au 6 mai 2022, dénommée « Semaine de la Protection Civile ».

La semaine a débuté avec : des séances de formation pour les employés, et multiples séances de sensibilisation par la divulgation des spots dans les entreprises aux heures de pause. Ensuite, s’est ajouté des exercices de simulation de grande envergure sur les risques sismiques ainsi que d’autres catastrophes potentiels tels qu’un feu accidentel dans le Parc ou un ouragan. L’ensemble des exercices de simulation s’est accentuée autour de 2 entreprises EVEREST et Mass AKANSYEL soit 3797 employés qui ont pris part aux simulations.

La journée du 4 mai, ramenait la journée internationale des sapeurs-pompiers à travers le monde entier. Pour cela, le Service Incendie et Secours, qui se trouve dans la Direction de la Sécurité Civile et des Secours, a aussi organisé une messe d’action de grâce à l’église catholique de Caracole ; pour la célébration de la Journée Internationale des sapeurs-pompiers suivie d’une démonstration de gestion des cas d’accidents de la route, à l’intérieur même du parc. Les sapeurs-pompiers du Cap-Haitien et de Terrier-Rouge ont été invités pour cette grande célébration.

Pour clôturer en beauté, cette semaine de la protection civile, s’est tenue, une conférence sous le thème : « Menaces sismiques et tsunamis dans le Grand Nord, à quoi, faut-il s’attendre, notamment les communes côtières et le Parc industriel de Caracol ? » avec des intervenants de marque, tels que l’agronome et géologue Claude PREPETIT (expert en Risques sismiques et Directeur Général du Bureau des Mines et de l’Énergie), l’ingénieur Gérard METAYER (Expert en risques tsunamiques et responsable du Centre d’Alerte National de Tsunami), et la docteure Garmalia W. MENTOR (Experte en Gestion des Risques et Désastres) et Fidèle NICOLAS (Directeur Départemental Nippes de la Protection Civile).

L’instigateur de ces différentes activités monsieur Erdesson Ersly COSSIER, qui est présentement le Directeur de la Sécurité Civile et des Secours du PIC a déclaré : « L’objectif même de ces activités est d’aider les usagers de l’environnement du Parc Industriel de Caracol (PIC) à prendre conscience des risques existants, mais surtout à développer chez eux, de bons réflexes et aussi leur permettre  de se familiariser aux gestes qui sauvent, en cas de séisme ou de tsunami ».

Ederson Erly Cossier, directeur de la Sécurité Civile et des Secours

Il est à rappeler que le Parc Industriel de Caracol, logé sur 250 carreaux de terre, héberge actuellement 20 000 employés dans les différentes entreprises locataires du Parc, qui est sous la gestion de l’Unité Technique d’Exécution (UTE). L’instance prévoit l’extension du parc dans un délai pas très lointain pour atteindre la capacité de réception de 5 000 employés de plus, avec le support de partenaires financiers et sous la demande d’entreprises locataires de l’espace. Il est crucial à l’heure actuelle de se préparer au mieux pour réagir dans les meilleures conditions face à séisme potentiel, le Cap, la région Nord doit rester sur le qui-vive pour s’assurer de ne pas revivre les mêmes évènements de 1842. Agissons aujourd’hui, pour garantir un demain pour nos progénitures.

Alendy ALMONOR

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s